fred voisin

(smart (music (engines)))

Accueil > Création > Last Manoeuvres in The Dark

Last Manoeuvres in The Dark

LMD au Palais de Tokyo

jeudi 29 mai 2008, par Fred

Une armée de Darth Vaders, dotée d’une intelligence artificielle, compose le tube des Ténèbres...

Installation musicale (masques de terre cuite et intelligence artificielle), pour l’exposition SUPERDOME du Palais de Tokyo (29 mai - 24 août 2008, Paris), de Fabien Giraud et Raphaël Siboni, musique et système neuronal de Robin Meier et Frédéric Voisin.

Musique et système neuromimétique : Robin Meier, Frédéric Voisin
Synthétiseur : Olivier Pasquet
Analyse musicale : Vincent Brugel
Développement (java, C) : John Mac Callum
Apprentissage “mixes” : Franck Rivoire
Production : Palais de Tokyo, en partenariat avec Calao Systems.


300 répliques en terre cuite émaillée du masque de Darth Vader, héro maléfique de Star Wars, sont équipés chacun d’un microprocesseur doté de neurones artificiels ; connectés à une tour centrale, ils composent à l’infini le tube le plus sombre de tous les temps !


Last Manoeuvres in the Dark, Palais de Tokyo, 29 mai - 24 août 2008
© Fabien Giraud, Raphael Siboni, Robin Meier & Frédéric Voisin, 2008

« Pour Last Manoeuvres in the Dark, Robin Meier et Frédéric Voisin ont réalisé un système d’intelligence artificielle capable d’apprendre et d’imiter un catalogue musical choisi. Ces deux musiciens-chercheurs expérimentent des systèmes génératifs de leur conception qui s’inspirent de systèmes biologiques, tel que les interactions entre lucioles (lesquelles parviennent à synchroniser leurs scintillements), les réseaux de neurones ou les cellules cardiaques… Leur programme est capable, par exemple, d’apprendre tout un ensemble de transcriptions musicales et de paramètres de mixage, mais aussi de l’imiter, de l’analyser sans supervision et d’extraire les règles implicites présentes dans les morceaux de musique pour créer une nouvelle musique.
Last Manoeuvres in the Dark utilise une architecture distribuée, formée de trois cents ordinateurs embarqués, abrités dans les masques de Darth Vader qui communiquent entre eux, interagissent et s’influencent : plus le nombre d’ordinateurs est élevé, plus la richesse des interactions et des propositions musicales est grande. Le catalogue contient environ deux cents morceaux de musique “pop-rock” que le système recompose et remixe, en extrapolant, pour essayer de créer une musique future. »
Le système cybernétique a été développé sous GNU-Linux, sur processeurs ARM (Atmel, Calao Systems) et x86 (Intel Inc.), avec les langages C++, Java, Python, LISP, et Puredata. La synthèse sonore est effectuée sous Mac OSX avec MaxMSP (Cycling74).

Exemples musicaux

© Robin Meier & Frédéric Voisin, 2008)

Live, Palais de Tokyo (5 aout 2008, à 23h33)

MP3 - 26.7 Mo
thirteen mix 2
Self-generated mix

Autre live, remixed, recourant à ce même système

MP3 - 38.8 Mo
lmd-8-5-23-33
Live @ Palais de Tokyo, 2008

Résumé

PDF - 2.4 Mo
Music for Last Manœuvres in the Dark
(pdf)

En savoir plus

- La musique de Last Manoeuvres in the Dark
- A propos de « Réseaux de neurones artificiels et création musicale électro-acoustique »

A propos de LMD, sur internet

- sur le site de Robin Meier
- au Palais de Tokyo
- sur le site de Raphael Siboni
- site de Olivier Pasquet


Voir en ligne : LMD au Palais de Tokyo