fred voisin

(smart (music (engines)))

fv-morphologie : documentation

version 20111205

Page principale de la documentation de fv-morphologie
work in progress...

Introduction

fv-morphologie est une collection d’outils expérimentaux à l’attention des musicologues et des compositeurs, pour l’analyse « morphologique » de séquences musicales représentées par des suites de symboles : recherche et étude de formes, motifs, structures, profils musicaux ; comparaisons, classifications, représentations diagrammatiques...
Hervé Rivière, Emmanuelle Olivier et moi-même avons initié cette recherche dans un contexte ethnomusicologique, vers 1992, au département d’ethnomusicologie que dirigeait Simha Arom au Laboratoire de Langues et Civilisations à Traditions Orales (CNRS).
Les premiers développements et applications ont été réalisés par moi-même à l’Ircam en collaboration avec Jacopo Baboni-Schilingi. Depuis, de nombreuses recherches et créations musicales ont fait appel aux outils proposés.
fv-morphologie est développé pour les environnements en Lisp (Common-Lisp, ASDF), PWGL et OpenMusic. Ont tout particulièrement contribué : Jacopo Baboni-Schilingi, Paolo Aralla, Giacomo Platini, Killian Sprotte, Julien Vincenot...
Cette version est une refonte du code initial de Morphologie pour OpenMusic (Baboni-Schilingi & Voisin, Ircam, 1997). Son développement, associé au travail de recherche de compositeurs, musicologues et étudiants, notamment au Cursus de Composition du Conservatoire de Musique de Montbéliard, est toujours en cours !

Principes généraux

Dans fv-morphologie, comme pour le langage Lisp, la représentation ou la description d’un objet, séquence ou énoncé musical s’effectue au moyen de listes, chacune pouvant être structurée ou non, ceci de manière plus ou moins explicitée par le CONTEXTE des listes, de leur représentation ou analyse, et selon les différents niveaux d’imbrications : une liste pouvant contenir une ou plusieurs listes.
Ainsi, par convention, une séquence musicale peut être représentée par une liste ordonnée débutant à gauche par l’élément le plus ancien. Par exemple, la liste (60 65 70 72) peut représenter, selon le contexte de l’analyse, ou bien la suite des notes Do Fa Sib Do énoncées successivement selon le standard MIDI, ou bien un accord de quatre notes simultanées, représenté du grave à l’aigu."

fv-morphologie propose quatre principaux types de processus d’analyse : la différenciation, l’évaluation, la délinéation et l’encodage.
Des préfixes aux noms des fonctions indiquent autant de sous-groupes au sein de ces processus, selon la nature des données (symboliques, numériques) ou des opérations (mesures de distance, classification, graphique, etc).

PNG - 14.5 ko
Menu principal

Le menu Différentiacion regroupe différentes fonctions :
pour l’étude des variations d’intensité (int-*), pour l’analyse constrastive (mark-*), pour la recherche de motifs par répétition (motif-*), pour la classification automatique par partitionnement (class-*)...

Différenciation

Le menu Evaluation propose différents outils permettant de comparer des séquences, notamment selon leur distance ou ressemblance (dist-*), ou certaines propriétés intrinsèques d’ordre informationnel (pas de préfixe particulier).

Evaluation

Le menu Délinéation propose un ensemble d’outils de représentation ou de projection schématiques, arborescentes ou rhizomatiques des diverses relations propres aux séquences étudiées, en faisant notamment appel à la théorie des graphes (graph-*).

Délinéation

Le menu Encodage propose différentes manières d’encodage ou de transcodage (infixe *>*), ou de filtrage de séquences (filt-*).

Encodage

Enfin, le menu In-Out regroupe deux fonctions d’importation et d’exportation de données. La fonction write-list peut notamment exporter des listes au format « coll » de Max.

Import/Export

Références


Voir en ligne : fv-morphologie - home page