fred voisin

(smart (music (engines)))

Accueil > Enseignement > Ethnomusicologie et technologie numérique

Conférence

Ethnomusicologie et technologie numérique

Palais de la Découverte, Paris, 4 avril 2008

jeudi 3 avril 2008, par Fred

Conférence dans le cadre du colloque « Un passé plein d’avenir : à la rencontre du patrimoine musical », au Palais de la Découverte (Paris), du 3 au 5 avril 2008, organisé par l’Université de St-Quentin en Yvelines, en partenariat avec l’UNESCO.

“Le patrimoine musical, qui apparaît comme l’un des vecteurs de l’identité culturelle, est aujourd’hui soumis à des mutations liées aussi bien à la mondialisation qu’à l’apparition de nouvelles technologies.
C’est donc dans un soucis de préservation que l’UNESCO a développé un programme de conservation de certaines oeuvres musicales traditionnelles. Elles collabore en effet avec deux ONG qui sont le Conseil International de la Musique et le Conseil International de la Musique Traditionnelle.
Plusieurs thématiques seront développées dans ce débat :
En quoi la mondialisation et les différentes évolutions technologiques entraînent des transformations dans le monde la musique ? Il est vrai que les nouveaux moyens de communication facilitent et accélèrent la connaissance de ce qui peut-être composé ailleurs dans le monde.
Comment conserver la musique sans la dénaturer ? Cela renvoie à la question de l’archivage et, plus en amont, à l’activité menée par les ethnomuiscologues qui parcourent le monde afin d’enregistrer sur place les musiques du monde.
La fusion entre musiques traditionnellels et musiques actuelles : une réappropiration qui permet de sauvegarder des formes musicales en voie de disparition ? Cela pose également la question des droits d’auteur pour les musiques traditionnelles ainsi récupérées.” (extrait du programme).

En compagnie de Hélène Cao (musicologue), Alain Louvier (musicien), Stéphane Vaïedelich (luthier), Arnaud Merlin (producteur).

(à suivre : présentation de ma communication...)

Programme du colloque


Voir en ligne : Un passé plein d’avenir... à la rencontre du patrimoine mondial